Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Quelques nuances... à la suite de l'article du courrier picard du 14 février 2011

14 Février 2011 , Rédigé par Cédric Maisse

cp14-02-11.jpg

 

Est-ce que j'attaque le maire ? Peut-être... En réalité je ne fais que me défendre contre l'ennui. Et je suis sûr que je ne suis pas le seul à m'ennuyer. il suffit de regarder la tête des autres élus présents. Le flot des "effectivement" finit par noyer toute pensée dans une pâte molle informe. Est-on élu pour parler ? Parler sans arrêt pour signifier à l'opinion que l'on réfléchit. Et l'action ? La parole doit porter l'action, elle ne doit pas se faire passer pour telle. Gilles Demailly a dit qu'il était nul en communication. Il n'a qu'à compenser par les actes politiques au lieu de nous servir des discours creux où ne transparaît que le doute... Il n'a qu'à travailler en équipe...

Seulement il ne pense qu'à me couper la parole. il ne veut pas que je m'exprime ainsi qu'il l'a montré lors du conseil d'Amiens-Métropole du 16 décembre 2010 (voir Point 8 du conseil d'Amiens-Métropole du 16 décembre 2010 – Impôts directs locaux. Fiscalité additionnelle. Année 2011.Avec les interruptions de G. Demailly destinées à faire obstruction.) . Je suis le seul élu qu'il se permet d'interrompre, tout cela parce que ce que je lui dis lui déplaît. Est-ce digne du soi-disant chantre de la démocratie locale ?

Tout le monde a ses tics de langage. Je reconnais en avoir. Mais, dans le cas présent, trop c'est trop. Gilles Demailly ne cesse de me mépriser et de me traiter comme si j'étais un irresponsable qui ne mérite aucune considération. Peut-être, à l'avenir, fera-t-il attention à ne pas être arrogant comme pouvait l'être son prédécesseur (qu'il semble admirer de plus en plus).

Voir Courrier Picard du 14 férier 2011

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article