Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Un procès se prépare-t-il à la section d'Amiens ?

13 Mai 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

Au lieu de mettre à l'ordre du jour les prochaines élections municipales, la préparation d'un projet en se fondant sur une analyse rationnelle du bilan du mandat de G. Demailly, le secrétariat de la section PCF d'Amiens s'acharne sur mon petit cas personnel. Le courriel de convocation pour le prochain comité de section est extraordinairement intimidant. J'ai l'impression que je vais me retrouver à un procès où je n'aurai pas, qui plus est, d'avocat. Bienvenue dans le monde que Kafka a décrit dans son célèbre roman "le Procès" dans lequel Joseph K. ne trouve jamais le moyen de se débarrasser d'une culpabilité absurde (il finit par être condamné à mort sans savoir les raisons de l'accusation). En réalité, ce qu'on me reproche fondamentalement ce n'est quelques petits comptes-rendus anodins mais c'est de vouloir créer les conditions d'élaboration d'une liste de front de gauche élargie aux prochaines élections municipales de manière à se démarquer du PS qui a appliqué une politique d'austérité pendant 6 ans à la mairie.

Par ailleurs, rappelons que le comité central bolchevik, réuni le 10 octobre 1917, avait pris la décision du soulèvement armé déclenchant la révolution après une réunion regroupant 12 des 21 membres constitutifs. 2 ont voté contre : G. Zinoviev et L. Kamenev. Et ils l'ont fait savoir dans leurs journaux au détriment même de la résussite du projet. Ont-ils été exclus du parti pour un fait bien plus grave que quelques ridicules billets sur un blog ? NON. G. Zinoviev et L. Kamenev sont devenus tous deux des membres de la direction de l'URSS ensuite... 

Exclure quelqu'un pour quelques peccadilles est ridicule. Le PCF d'Amiens doit-il craindre la transparence ? Si oui, pourquoi ? Je rappelle aussi au passage que je suis un membre élu démocratiquement au comité de section. Je n'ai donc pas le même programme politique que la liste élue majoritairement.

Voici la convocation qui fait peur (en date du 12 mai 2013) :

 

Cher(ère) camarade

Depuis notre congrès de section fin janvier, les débats internes et décisions du comité de section élu à ce congrès, ainsi que de la récente AG des communistes, sont systématiquement mis sur la place publique.

Malgré les rappels des règles qui régissent toute vie des organisations, notamment politiques, cette situation néfaste à la vie d’un organisme de direction, perdure et ce, malgré les gestes d’apaisement et d’ouverture du comité de section.

Il faut le regretter. Mais cette situation ne peut davantage s’éterniser d’autant qu’elle touche en plus régulièrement à l’humain, des camarades étant régulièrement visés par des attaques ou des moqueries, d’autant plus insupportables, qu’elles partent d’appréciations et de considération strictement personnelles.

Aussi le secrétariat a donc décidé de réunir le comité exécutif de section afin de prendre les décisions qui conviennent pour éviter que soit davantage publiée la vie interne des communistes amiénois.

Tu es donc invité à participer à cette réunion qui se tiendra ce jeudi 16 mai, à 19h au siège de la fédération.

A l’issue de cet ordre du jour, nous en profiterons aussi pour faire le point de nos différentes activités en cours.

Reçois, cher(ère) camarade, au nom du secrétariat, mes fraternelles salutations

Jack Annoot

Secrétaire à l’organisation et à la vie du parti

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article