Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Un appel au maire d'Amiens

20 Avril 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

Le rôle d'un maire, premier magistrat de la ville, est de garantir la sécurité des personnes et des biens. A ce titre j'attends de lui qu'il intervienne auprès de L. Beuvain afin que ce dernier renonce à m'agresser. Il y a quelques années, j'avais dit en plaisantant qu'il faudrait que je vienne à la mairie avec un casque lourd sur la tête (c'était paru dans un du haut de la tour du Courrier picard), c'est devenu réalité. Vais-je pouvoir conntinuer à venir à la mairie travailler les dossiers, relever et répondre au courrier et bien d'autres choses encore ? Et au prochain conseil municipal, pourrais-je m'exprimer librement ou faudra-t-il qe je craigne de prendre un coup parce que j'aurais dit quelque chose qui déplaît à mon voisin ? 

Et si le maire n'intervient pas, faut-il que ce soit le préfet qui agisse ? L'agression a eu lieu dans un cadre qui n'est pas anodin.  

Et l'adjointe à la sécurité ? Elle doit faire de la prévention. Je vais demander à la police municipale de me protéger. 

Il serait normal que le maire, comme l'a fait M. Bartolone, quand il y a eu un début de bagarre à l'Assemblée nationale, fasse une mise au point en rappelant les principes de la démocratie. Il peut le faire dans la presse ou, même mieux, au début du prochain Conseil municipal. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Belpaume 23/04/2013 07:09

Est-ce le même LB secrétaire de section qui passait les réunions du comité départemental à s'insulter avec le secrétaire départemental ? Qui en est venu aux mains avec lui un bon matin local
faubourg de Hem ? Qui a défoncé en 2004 la porte du local de campagne régionales pour récupérer un seau pour faire de la colle ?
Mince alors rien ne pouvait laisser penser qu'il en viendrait à jeter un pôt de fleurs pffff pas bien !

Ou alors c'est le pouvoir des fleurs !

Je m'souviens on avait des projets pour la terre
pour les hommes comme la nature
faire tomber les barrières, les murs,
les vieux parapets d'Arthur
fallait voir
imagine notre espoir
on laissait nos cœurs
au pouvoir des fleurs
jasmin, lilas,
c'étaient nos divisions nos soldats
pour changer tout ça

changer le monde......

Bon courage.