Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Sur l'état du Front de gauche à Amiens.

10 Décembre 2011 , Rédigé par Cédric Maisse

front-de-gauche09-12-112.jpgMonsieur Laurent Beuvain se moque totalement des ambitions affichées du Front de gauche. Le but est bien d'unir toutes les composantes qui se situent à la gauche du PS. Il s'agit également de développer un programme qui se distingue de la gauche molle incarnée par F. Hollande, qualifié tout de même par J.-L. Mélenchon de « capitaine de pédalo dans la tempête »...

Monsieur Beuvain n'a pas jugé bon d'inviter à sa réunion ses camarades du PCF. Son sectarisme n'a pas de limite. Il joue au libéral mais il ne supporte pas la contradiction. Donc il fait comme si le journal communiste amiénois l'Aube Nouvelle et son équipe n'existent pas. Il est sûr que Laurent Beuvain aurait manié le pinceau stalinien qui effaçait des photos officielles les communistes russes des années 1930 !

Conséquence : le journaliste du Courrier Picard se moque du manque de succès de la réunion. Monsieur Beuvain a réussi : la tranquillité des déserts ! Et dire qu'il annonçait 700 cotisants en septembre dans les mêmes colonnes du Courrier Picard ! C'est ridicule et grotesque. Si le chiffre annoncé était exact, c'est vraiment un très mauvais secrétaire de section, car il a été incapable de mobiliser ses militants. Ou alors il a menti sur les chiffres, et, au lieu de faire le constat de son incapacité à rassembler, il préfère refuser la réalité et continuer à rejeter une bonne partie des communistes amiénois en s'abstenant de les inviter aux réunions du Front de gauche.

Et pire, il préfère inviter des militants du PS et notamment celui qui défendait la candidature de Ségolène Royal aux primaires du PS sur Amiens.

Monsieur Beuvain mène le PCF, et plus largement, le Front de gauche, à l'échec sur Amiens. De toute façon, il est le premier à défendre la politique anti-sociale du maire PS d'Amiens. Dernier exploit : il a voté pour la suppression du versement aux familles de 150 euros pour chaque enfant né à Amiens.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article