Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Succès de la vente de l'Aube Nouvelle n° 9 au marché du beffoi (le samedi 16 avril) et étrange intervention de la police municipale.

17 Avril 2011 , Rédigé par Cédric Maisse

En une heure de temps, nous avons vendu 20 exemplaires de l'Aube Nouvelle. Nous avons recueilli une cinquantaine de signatures pour une pétition que nous adresserons au maire au sujet de l'augmentation des tarifs et des impôts locaux. En voici le texte :

 

Nous demandons à Gilles Demailly, Maire d'Amiens et président d'Amiens-Métropole, de cesser d'augmenter les impôts et les tarifs. La disparition de la taxe professionnelle ne justifie pas toutes ces augmentations. Les recettes supplémentaires vont servir à financer les travaux de la citadelle (pourquoi ne ferait-on pas une piscine, un CSC à Elbeuf, des aides sociales ?...)

De plus le gouvernement de N. Sarkozy ne cesse d'augmenter les tarifs du gaz, de l'électricité... La droite s'attaque au pouvoir d'achat de tous les salariés. Pourquoi la gauche fait-elle la même chose localement ?

1)  L'entrée des piscines et de la patinoire ont augmenté de 5 % en 2010 puis de 2,6 % en 2011

2) L'entrée pour le zoo a augmenté de 10 % en 2011

3) Le tarif de l'eau a augmenté de 7,6 % depuis 2008

4) Les impôts locaux (taxe foncière et taxe d'habitation) augmente de 4 à 5 % en 2011 car Amiens-Métropole a voté le principe d'avoir une recette de 8 millions d'euros en plus.

 

Une policière municipale a cru bon de faire du zèle. Elle est venue vers nous avec toute l'arrogance de l'uniforme. Elle affirmait que nous entravions la libre circulation des personnes. Voilà à quoi en est réduite la police municipale : tenter d'intimider les militants de la gauche municipale qui vont à la rencontre des Amiénois. Pour qu'elle nous laisse enfin exercer notre droit à la libre expression, nous lui avons demandé de dresser un procès-verbal si vraiment elle avait quelque chose à nous reprocher. Elle est repartie sans broncher.

Tout cela est-il digne d'une municipalité qui affiche sa volonté de promouvoir la démocratie participative ? Quelles sont les directives données à la police municipale présente sur les marchés ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article