Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Réaction à la conférence de presse de 3 élus communistes et 2 apparentés

29 Janvier 2011 , Rédigé par Cédric Maisse

Nous tenons à signaler au Courrier Picard que nous n'avons pas été invités à la conférence de presse à laquelle Christophe Berger a assisté. Il est nécessaire après la publication de l'article du samedi 29 janvier 2011 de faire quelques mises au point :

 

1) Les 5 élus présents peuvent-ils parler au nom du groupe communistes et citoyens ? Sur 9 élus que comptent le groupe, il en manque 4. Comme le montre la photo, Patrick Joan, arrivé dans notre groupe en septembre 2010, n'est pas non plus présent. Est-il mis à l'écart, lui aussi ?

 2) Notre mise à l'écart devient malheureusement une habitude que ce soit au niveau de la majorité municipale ou du groupe communistes et citoyens. Nos 5 collègues sont décidément incapables de débattre et de confronter leurs idées à ceux qui ne pensent pas comme eux. Ils ne sont donc pas si sûrs de la solidité de leurs opinions. Cela dénote aussi un manque d'ouverture...

3) A l'occasion de la campagne des cantonales, une certaine cohésion pouvait s'envisager afin d'être plus efficace sur le terrain. Manifestement Jacques Lessard et Laurent Beuvain sen moquent.

4) Jacques Lessard affirme que « la mairie doit consolider les services publics ». S'il a besoin de le dire avec autant de force, c'est qu'elle ne le fait pas. Il a voté pour la disparition de la SEMTA dans la gestion du réseau amiénois et pour la privatisation du service de transport en commun (confié à la CFT).

5) Il est bien trop tôt pour tirer un bilan positif du passage en autonomie des maisons de retraite qui a eu lieu le 1er janvier 2011. Il faut garder une certaine retenue dans l'autosatisfaction pour rester un minimum crédible.

6) Nous sommes d'accord pour que tout soit fait afin que la restauration scolaire passe en régie directe. Pourquoi ne pas valoriser ce point d'accord afin que l'on travaille tous ensemble à la réalisation de cet objectif ?

 

  Face à cette exclusion officieuse du groupe communistes et citoyens et face à notre mise à l'écart au sein de la majorité municipale, nous demandons au responsable de la cohésion de la majorité, le maire Gilles Demailly, de clarifier la situation en faisant en sorte que Jacques Lessard et Laurent Beuvain trouvent enfin le courage d'assumer leurs actes répétés d'ostracisme en créant leur propre groupe politique.

 

Les conseillers municipaux communistes F. Debeauvais, M.-H. Loew et C. Maisse

 

article29-01-11

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article