Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Question sur l'autonomie des maisons de retraite (Amiens)

31 Mars 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

 

Autonomie des EHPAD : « Si c’était à refaire, je n’hésiterais pas » (K. Messager)

 

Le 21 mars derniers, interpellée lors du Conseil municipal sur la gestion des maisons de retraites, Karine Messager a donné un bilan très positif du passage en autonomie de ces établissements.

Karine Messager a d’abord souligné qu’autonomie juridique signifiait gestion administrative et logistique autonome, et qu’il en était de même pour la gestion du personnel.

Pour l’adjointe à l’adaptation de la ville aux personnes âgées, le passage des EHPAD en autonomie a permis « une plus grande stabilité ». D’après ses chiffres, avant le passage en autonomie, pour 212 ETP, 65 postes étaient pourvus par des personnes titulaires en fonction publique territoriale, le reste étant composé soit de contractuels, soit de remplaçants sur des postes vacants. Depuis, 156 agents ont intégrés la fonction publique hospitalière.

Une « meilleure prise en charge de la personne âgée »

Une « plus grande stabilité du personnel » qui signifie « une meilleure prise en charge de la personne âgée » a souligné l’adjointe, citant un taux d’absentéisme de moins de 10% dû en grande partie à des congés maternité.

L’élue a également dressé un tableau très favorable du plan de formation, soulignant qu’avant le passage en autonomie, des personnes présentes depuis plus de 20 ans n’avaient jamais été formées.

Karine Messager a par ailleurs signalé la simplification des investissements, qui nécessitaient auparavant 9 signatures. Une simplification qui a permis l’achat d’un minibus adapté, de chariots de soin, la réfection des appartements ou encore le renouvellement du mobilier.

Karine Messager a terminé son intervention en affirmant son attachement au bien être des personnes âgées dépendantes et au personnel, et en saluant le courage politique qu’il a fallu pour créer cet établissement, ajoutant : « si c’était à refaire, je n’hésiterais pas ».

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article