Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Précisions sur l'article du Courrier Picard de ce jour

15 Juillet 2011 , Rédigé par Cédric Maisse

1) Je ne suis pas du tout opposé à ce que l'AC Amiens soit subventionné, au contraire. J'ai juste dit qu'il sera difficile de justifier des baisses envisagées pour certains clubs et une hausse pour d'autres.

 2) Ensuite, on parle bien trop du football. Par conséquent, les élus ont tendance à se focaliser sur ce seul sport censé être le seul à rendre attractif le territoire d'Amiens-Métropole.

3) En tant que citoyen, et accessoirement élu, je peux bien m'exprimer sur le sport. Je n'ai pas à demander la permission à qui que ce soit pour m'exprimer.

4) Si je n'ai rien compris (paraît-il...), c'est peut-être parce que ce n'était pas clair. Or que dit la chambre régional des comptes ? que les élus ne disposent que "d'informations incomplètes des participations financières" de la Métropole. On nous  annonce depuis 3 ans qu'il faut faire sans cesse des économies, toujours plus... On peut, à juste titre, s'inquiéter. A présent, je préfère prendre les devants. 

5) Tout doit se faire en confiance. Or elle n'existe plus. Il y a eu les assises du théâtre comme il y a eu celles du sport. Il y a eu, dans les deux cas, plein de bonnes intentions annoncées. Et qu'est-ce que cela a donné avec le théâtre ? Des compagnies n'ont plus rien eu à leur surprise la plus complète !

6) Lui "poser la question directement", dit M. Jauny. Pour nombre d'autres questions que le sport, faut-il que je lui énumère tous mes courriers restés sans réponse ? Est-il admissible que l'on laisse un élu sans réponse ? Pour rétablir une certaine confiance il faudrait être plus direct et plus clair.

7) Mon but est que l'on augmente les subventions pour le sport et la culture ! En réalité je veux aider M. Jauny à conserver son budget. J'en ai assez que l'on mette des millions d'euros dans le projet de la citadelle, en résumé dans le béton et non dans l'humain. 

 SPORT Tension autour des subventions (article du Courrier Picard du 15 juillet 2011)

La montée de l'AC Amiens en CFA nécessitera un budget plus conséquent mais à la Métropole la dotation globale pour le sport ne devrait pas augmenter ...

Alors que la nouvelle politique des sports d'Amiens Métropole devrait être annoncée à la rentrée, un élu d'Amiens crée la polémique sur les subventions.

La question des subventions d'Amiens Métropole aux associations sportives passionne depuis bientôt un an. Une nouvelle politique des sports, réfléchie notamment durant les Assises du sport en nombre dernier, s'élabore pour 2011-2014. Les grandes lignes ne devraient être dévoilées que le 17 septembre, à l'occasion du forum Agora.

Des critères revus

Toutefois une chose est sûre, les critères d'attribution des subventions vont être modifiés. Alain Jauny, vice président d'Amiens Métropole délégué aux sports, explique que « certaines associations ne sont plus en phase » au niveau des subventions. Depuis 2000, les associations sportives sont subventionnées par Amiens Métropole et non plus par les municipalités. Et apparemment aux yeux de l'élu, certaines associations reçoivent trop d'argent.

Un séminaire d'Amiens Métropole s'est tenu le 7 et 8 juillet avec, notamment au programme, une réflexion sur les sports. Cédric Maisse, conseiller municipal communiste, délégué à Amiens Métropole, présent à ce séminaire a réagi sur son blog le 9 juillet. Il fustige Amiens Métropole, qui selon lui, veut «revoir les critères d'attribution des subventions aux associations sportives afin d'en abaisser la globalité. Après le théâtre et la culture en général, victimes de l'austérité, voici le tour du sport ! » Il continue en affirmant qu'Amiens Métropole accorde trop d'importance aux grands clubs et au football. Le club visé est l'AC Amiens, qui monte cette année en CFA. Cédric Maisse insiste sur le «rôle social » de sports comme la boxe à Amiens-Nord. Ce serait aussi cela, «l'attractivité de la ville ».

«Cédric Maisse n'a rien compris»

Face à ces critiques, Alain Jauny est clair : «Cédric Maisse n'a rien compris. C'est inadmissible qu'un élu préfère écrire sur son blog et contacter la presse plutôt que de nous poser la question directement. » Il souhaite ensuite rassurer les associations : les subventions ne seront pas inférieures en 2012. Même si les critères d'attribution ne sont pas encore fixés, il y aura un soutien renforcé des associations ayant une section féminine et handisport. En ce qui concerne l'AC Amiens, Alain Jauny précise que le club demande 250 000€ (les subventions actuelles sont de 162 000€). Mais rien n'est décidé et Amiens Métropole ne va pas faire de «folies » même si l'enveloppe va augmenter. «Quel autre sport amène tous les 15 jours 5 000 à 6 000 personnes dans un stade ? » interroge l'élu.

Et toujours dans le domaine du football, la montée en Ligue 2 de l'Amiens SC devrait amener 3 000 personnes supplémentaires. Alain Jauny conclut en affirmant n'avoir jamais vu l'élu communiste sur une manifestation sportive. «Il est ignorant par rapport aux sports. »

Cédric Maisse considère pour sa part que même si les subventions se maintiennent, compte tenu de l'inflation, ce sera synonyme de baisse. Du côté des associations concernées, on se tient pour le moment à une prudente réserve. À l'image de François Joliveau, président d'Amiens voile, qui se dit «extrêmement confiant » mais aussi «attentif ».

LOUIS BONTE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article