Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Point 14 du conseil d'amiens-Métropole du 22 octobre 2009 – Délégation de service public. Centre d’exposition et de congrès MégaCité. Choix du délégataire.

25 Octobre 2009 , Rédigé par Cédric Maisse

 INTERVENTION DE M.-H. LOEW


Je voterai contre cette délibération. Et pourquoi ?

 

Trois raisons fondamentales me conduisent à cela :

 

D’abord la question des emplois au sein de cet équipement :

 

Le groupe GL Events est tenu de reprendre l’ensemble du personnel aujourd’hui affecté à Mégacité, mais nous savons d’ores et déjà qu’il ne reconduira pas la majorité des contrats à durée déterminée et qu’il ne remplacera pas les personnels partant en retraite.

Il est écrit sur le rapport : « La nécessité de réduire des effectifs pour atteindre une rentabilité normale.»

« Le projet du candidat s’appuie sur une réduction de la masse salariale qui se limitera au non remplacement des départs en retraite et à la non reconduction de certains CDD naturels ? »

« Naturel » : ce qui est conforme aux lois de la nature.

Donc, vous pensez que se faire jeter de son travail, même quand on est employé en Contrat à Durée Déterminée depuis un certain temps est une chose naturelle !! Les contractuels qui travaillent pour Amiens Métropole depuis 8 ou 9 ans, vont apprécier de savoir que mettre fin à leur contrat est conforme aux lois de la nature. Comment pouvez-vous cautionner cela???

 

« Le candidat reste néanmoins attentif aux conditions nécessaires à une gestion saine de l’équipement » dit le rapport. Ses conditions passeront-elles par une réduction du personnel par la suite ?

 

Et comment devons-nous interpréter « les possibilités de mobilité des salariés sur l’ensemble du territoire » ?

Cette mobilité sera-t-elle vraiment volontaire comme indiqué dans le rapport ou sommes nous devant les mutations géographiques forcées, imposées par France Telecom et qui est à l'origine du malaise des salariés de cette ancienne entreprise publique ?

 

Ensuite la question des tarifs de location des espaces

 

Concernant l’augmentation de ces tarifs, je fais deux propositions :

 

  • En premier je propose que la ville d’Amiens puisse utiliser gratuitement les espaces de Mégacité dans une limite accordée, évidemment.

  • En second, que les associations puissent accéder gratuitement ou bénéficier de tarifs préférentiels sous réserve que Mégacité soit ouvert et que les espaces souhaités soient disponibles, car si Amiens Métropole doit attribuer des subventions supplémentaires aux associations pour compenser l’augmentation du prix de location, nous tournons en rond !!

Dans d’autres villes avec des équipements de la même envergure gérés par GL Events, certaines manifestations ont disparu car le coût de location est devenu prohibitif pour les associations organisatrices; ainsi, le National de Pétanque qui se déroulait dans la ville de Troyes depuis 18 ans a été définitivement annulé. Le coût de la location du parc, géré par GL Events, pour la réalisation de cette compétition est passé de 7.000 € à 50.000€, 30.000 après négociation.

 

Et enfin le problème des relations avec le ZENITH.

 

Risques de concurrence, organisation d'événements parallèles pouvant mettre en difficulté le Zénith, c'étaient celles-ci les questions que je me posais avant d'avoir compris que dépourvue de ses missions, objectivement Sagacom ne pourra plus continuer à gérer le Zénith.

Alors, tout se prépare pour que GL Events devienne aussi gestionnaire du Zénith?

 

Vous avez été ébloui par:

« l’efficacité prétendue de l’effet réseau du groupe »

« l’ambition de développement »,

« l’analyse fine du marché »

« la bonne maitrise du marché »

« la bonne analyse de la concurrence »

« et le dossier limpide »

 

« Il est clair que GL Events a un projet, une ambition, et souhaite réussir », parce que c’est un groupe « dont c’est la finalité ». Quelle finalité ?

Avoir le monopole de la gestion des grands équipements en France et ailleurs et dégager du profit ! Je crois qu’entre nos objectifs et ceux de GL Events de grandes divergences devraient exister.

 

Pour finir, je reviens sur la proposition que j’ai émise au conseil du 15 décembre 2008 et aussi à la Commission de délégation de service public, c'est-à-dire, prenons la gestion de Mégacité en régie directe et on se donne le temps de réfléchir à une stratégie de développement de l’équipement Mégacité, respectueuse des personnels et d’un vrai service public, soutenue par les 10 M€ de travaux en cours.

Résultats du vote :
CONTRE : 20

ABSTENTION : 7
POUR : 43

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article