Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Lettre ouverte aux frustrés du Front de gauche.

24 Janvier 2014 , Rédigé par Cédric Maisse

Quoi de plus étrange qu’Étienne Desjonquères, premier adjoint de l'austère Gilles Demailly, se permettant de faire des appréciations sur le Front de gauche à Amiens ?

Son bilan est si éclatant qu'il n'a pas été jusqu'au bout de sa démarche de candidature en interne à la tête de liste PS pour les élections municipales. Il n'a même pas la possibilité d'être présent sur la liste de Th. Bonté.

Qu'a-t-il fait entre 2008 et 2014 ? Il a organisé des balades urbaines où on écoutait les Amiénois sans répondre concrètement à leurs demandes, il a constitué des conseils d'habitants sans réel pouvoir de décision à tel point que tous les candidats parlent, y compris nous, de remettre en place les adjoints de secteur. Il n'a pas développé l'affichage libre contrairement à ce qu'il laissait espérer en 2008 mais il a plutôt laissé se développer la publicité avec des panneaux numériques géants !

Rappelons également qu'il a voté toutes les délibérations anti-sociales de la mandature : les privatisations, les augmentations de tarifs de l'eau, des entrées à la piscine, patinoire... Il n'a rien dit quand Amiens-Métropole parlait de réduire les subventions aux compagnies théâtrales et nous a laissés seuls face à Gilles Demailly et son mépris. Bref il a été le fidèle serviteur de Gilles II...

Quant à notre camarade Marianne Mugnier, nous sommes surpris qu'elle se sente frustrée. Nous avions essayé de discuter avec elle à la fin de la réunion du Front de gauche du 25 septembre 2013 à la salle saint Honoré. Elle est partie sans nous parler. Pourtant, lorsqu'elle a établi le bilan de la municipalité dirigée par le PS, elle percevait 3 points négatifs. Nous la citons : « le service public, la petite enfance, la restauration. La question du transport a débouché sur un ratage. La délégation de Service public (DSP) n'est pas tout à fait ce que l'on peut envisager de mieux pour les transports publics. On peut envisager l’éventuelle gratuité dans les transports publics qui est une revendication du Front de Gauche. » En ce moment nous faisons signer une pétition sur la gratuité des bus qui correspond certainement à ses idées sur la question. Nous avons le soutien du Parti de Gauche et de J.-L. Mélenchon. Pourquoi préfère-t-elle travailler avec E. Desjonquères au lieu, tout au moins, de nous rencontrer ? Notre porte lui est grande ouverte.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article