Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Le conservatoire et le PCF

14 Février 2011 , Rédigé par Cédric Maisse

cp14-02-11conservatoire.jpgLes élus communistes F. Debeauvais, M.-H. Loew et C. Maisse, qui appartiennent au groupe communistes et citoyens, tiennent à signaler qu'ils n'ont d'informations à propos de la gestion du conservatoire que par la bouche du vice-président à la culture Alain David.

Le parti communiste à Amiens, en tant que structure politique, n'a pas arrêté de stratégie de gestion à propos du conservatoire. Cela concerne le seul Jacques Lessard (qui agit sans concertation, ni avec ses collègues élus, ni avec l'ensemble des militants communistes). D'ailleurs il n'a rien démenti ni sur son rôle personnel à la suite de l'article du Courrier Picard du vendredi 11 février 2011, ni au sujet de son réseau d'amis internes à l'établissement. D'autre part, cela concerne aussi le directeur général des services dont le rôle a été vaguement suggéré lors de la dernière commission culture.

Lors de cette commission culture, qui s'est tenue à la bibliothèque L. Aragon le lundi 31 janvier 2011, A. David a bien voulu répondre à quelques questions et nous donner les informations suivantes :

- Amiens-Métropole cherche un nouveau directeur au conservatoire. Le recrutement ne semble pas facile. En attendant, un collège de 4 professeurs se chargera de cette responsabilité. Cela nous a paru être un facteur de désorganisation supplémentaire. Rien ne paraît très clair.

- Le passage en autonomie du conservatoire est possible. Selon A. David, l'Etat pilote le processus sans trop de certitudes. Mais on parle de regrouper les conservatoires de villes différentes et Amiens deviendrait une antenne de celui de Rouen.

Cette dernière information nous inquiète sur l'avenir du conservatoire. Encore une fois, A. David agit en fonctionnaire soumis à l'Etat et non en élu qui a pour mission (en se positionnant théoriquement à gauche) de défendre un service public local d'éducation !

Encore une fois (après l'ESAD et le cirque), il n'est pas choqué par ce projet d'abandon de la gestion par notre collectivité d'un service de proximité important.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article