Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

La Picardie doit vivre !

21 Janvier 2014 , Rédigé par Cédric Maisse

Au lieu de tout mettre en œuvre pour empêcher la fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens, F. Hollande et son gouvernement ne pensent qu'à démanteler la Picardie. Ils reprennent ainsi le flambeau laissé par N. Sarkozy qui voulait se soumettre aux exigences du fédéralisme de l'Union Européenne, l'objectif étant bien d'affaiblir les États face aux appétits des entreprises multinationales.

Pour affaiblir la résistance d'une région durement touchée par le chômage (qui représente 12,6 % de la population active soit de 2,1 points supérieur à la moyenne nationale), la droite puis la gauche s'en prennent à son identité culturelle. La langue picarde n'ayant pas été malheureusement reconnue comme telle à l'instar des autres langues régionales, cela facilite bien ce projet de disparition.

Amiens, notre capitale régionale, se trouverait encore une fois méprisée : elle qui n'a déjà pas de TGV pour la relier au reste des grandes métropoles et qui n'a pas bénéficié de l'extension de musées nationaux comme le Louvre à Lens ou le centre Pompidou à Metz.

Cette nouvelle agression aurait pour conséquence de provoquer encore des pertes d'emploi du fait de la disparition de l'administration régionale.

Le Courrier Picard, quotidien régional qui contribue à l'unité de notre territoire, appartient déjà à la Voix du nord. Ne deviendrait-il pas à Amiens un supplément du journal lillois ?

Au-delà de la disparition de la Picardie même, c'est la diversité de notre culture nationale qui est en cause, ce serait un indéniable appauvrissement. Ce serait nié aussi une part de notre histoire nationale : « L'histoire de France semble entassée en Picardie » affirmait l'historien Jules Michelet.

 

L'histoire ne se fait pas dans les bureaux des ministères. On ne fera pas disparaître 7 régions d'un coup de crayon. En démocratie, ce sont les peuples qui décident de leur histoire. M. le Président, puisque l'avenir de notre Région et de sa capitale sont en jeu, oserez-vous faire un référendum sur cette question cruciale ?

 

Cédric Maisse

conseiller municipal communiste,

candidat en tête de la liste "L'Aube nouvelle : Amiens combat l'austérité" aux élections municipales d'Amiens de mars 2014

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article