Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

La cérémonie Jean Catelas ne doit pas devenir une opération politicienne.

22 Septembre 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

Aujourd'hui, comme chaque année, a eu lieu la cérémonie Jean Catelas. Elle marque pour les communistes de la Somme un moment de recueillement et d'hommage à ce député communiste guillotiné par le régime de Vichy le 24 septembre 1941. Cette année cette cérémonie a pris un tour bien particulier.

Ainsi aucun membre de la direction nationale du PCF n'a fait le voyage depuis Paris. Pourquoi ?

Ensuite, et là est l'essentiel, la cérémonie a été instrumentalisée de manière à marquer l'unité avec le PS local. Une longue déclaration de la députée PS Pascale Boistard a été lue en introduction. On sent bien que tout cela est circonstanciel : les élections municipales arrivent à grands pas. Tout est bon pour promouvoir une alliance qui ne se justifie pas.

Ce pour quoi Jean Catelas a milité, on ne le retrouve certainement pas dans l'action politique des socialistes actuels. Il a oeuvré pour que le Front populaire augmente les salaires, mette en place les congés payés... Il a travaillé à l'unité syndicale et à l'action collective de toute la gauche. Mais il a toujours gardé en perspective le progrès social (ce n'est donc pas l'unité à tout prix). Or le PS, aujourd'hui, pratique une politique d'austérité tant à l'échelle locale que nationale. Ainsi, à Amiens, en augmentant sans arrêt les tarifs pour l'usage des services publics, il renforce les inégalités. Au niveau national, il multiplie les cadeaux au patronat et amoindrit encore les retraites...

 

Le PCF de la Somme doit garder toute son autonomie et une cérémonie en l'honneur d'un courageux député communiste ne doit pas devenir une opération politicienne destinée à faire de nos camarades des supplétifs d'un parti socialiste discrédité par sa politique anti-sociale.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article