Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

G. Demailly n'ose pas assumer son mauvais bilan.

8 Juin 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

 

Gilles Demailly refuse de défendre son mauvais bilan devant les électeurs.

 

Le maire PS d'Amiens a décidé aujourd'hui de renoncer à assumer son mauvais bilan face aux électeurs amiénois en 2014. Cette décision est le résultat d'une prise de conscience inattendue de sa part tant il parvenait à s'aveugler sur la politique qu'il menait depuis 5 ans. Le programme qu'il a brandi pendant l'émission, il a passé son temps à faire le contraire :

  1. 1) Augmentation incessante des tarifs. G. Demailly a augmenté encore de 2,2 % les tarifs de la cantine scolaire pour la rentrée prochaine. Les entrées à la piscine, à la maison du théâtre, etc connaissent des hausses égales ou supérieures à l'inflation. Le programme affirmait qu'il fallait au contraire permettre au maximum de personnes d'utiliser ces équipements.

  2. 2) Le réseau de bus a été complètement privatisé et désorganisé pour satisfaire les appétits de profits de la multinationale Kéolis. Le programme devait renforcer les services publics et plus particulièrement les transports en commun.

  3. 3) Le tramway n'a pas été réalisé au profit du transfert inutile des étudiants du campus vers la citadelle qui est un projet qui n'a jamais été débattu dans l'équipe qui se présentait en 2008

  4. 4) Le personnel municipal n'en peut plus de la politique d'austérité menée dans les services.

  5. 5) La mise en autonomie des maisons de retraite aboutit à une dégradation de l'accueil des résidents surtout à Léon Burckel et à Maurice Fécan.

Nous souhaitons que le PCF et le Front de gauche constituent une liste autonome pour bien montrer aux Amiénois que ce bilan n'est pas le nôtre ainsi que nous l'avons montré depuis 5 ans !

 

Cédric Maisse,

président du groupe Communistes en action

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article