Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Pour le maintien du service d'archéologie préventive à Amiens-Métropole.

5 Juillet 2016 , Rédigé par Cédric Maisse

L'Aube nouvelle apporte son soutien à l'archéologue Éric Binet qui voit son poste au service d'archéologie préventive d'Amiens-Métropole supprimé par la droite. Nous sommes contents d'apprendre que Jacques Lessard (PCF) a pris sa défense en conseil. Pourtant il faut bien rappeler les faits : il était contre la création de ce service sous prétexte qu'il pouvait concurrencer l'INRAP ! Quand nous lui avons présenté le projet en 2008, il l'a mis dans un coin au fin fond de son bureau. Il a fallu passer par l'adjointe au logement de l'époque pour que le dossier sorte de son sommeil. Nous avons appris, avec surprise, que lorsque le service avait été créé, il s'en était attribué l'initiative. Cette légende court toujours... Toujours il nous faudra démasquer ce triste bureaucrate !

Le service d'archéologie préventive est viable économiquement. Plus des 2/3 de la superficie de notre ville sont en zone archéologique sensible. Le ralentissement actuel des activités dans le secteur du bâtiment est à l'origine d'un léger déficit. De toute façon, il y a un nécessaire besoin d'inscrire dans un temps assez long l'action du service d'archéologie pour qu'il devienne efficace.

Il faut aussi parler de l'intérêt culturel d'un tel service. Cette dimension est toujours ignorée que ce soit par la droite ou la gauche municipale. Tout ce qui compte aux yeux de ces notables, c'est la rentabilité. Et elle doit être évidemment immédiate. Nous avons affaire encore une fois à la banale mesquinerie d'élus locaux sans envergure.

Nous soutenons les élus qui ont voté contre la suppression du poste d'Éric Binet mais nous ne sommes pas dupes du positionnement de certains.

D'autre part il faut défendre l'existence du service archéologique dans son ensemble. La droite doit renouveler l'agrément de l'État cet été. Or, en mettant fin à la mission d'Éric Binet, il n'est pas sûr que cet agrément soit renouvelé, ce qui arrangerait bien le couple Gest-Fouré qui pourrait faire retomber la responsabilité de la disparition du service archéologique sur l'État. Décidément, l'austérité est toujours à l'ordre du jour à Amiens-Métropole.

Lire la suite

manif du RESF en soutien aux lycéens sans papiers à Amiens

2 Juillet 2016 , Rédigé par Cédric Maisse

Lire la suite