Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Faisons la lumière sur le nucléaire

27 Février 2016 , Rédigé par Cédric Maisse

L’énergie nucléaire est dangereuse car elle produit des déchets radioactifs tels le plutonium qui met plus de 200 000 ans pour devenir inoffensif. L’être humain est incapable de garder en mémoire sur une aussi longue période les lieux où il aurait enfoui ces déchets d’autant plus que la radioactivité est invisible. Pour le moment il n’y a aucune solution pour éliminer les résidus de la production d’énergie nucléaire.
Au début le nucléaire était présenté comme LA solution pour ne pas dépendre entièrement du pétrole. En fait il ne garantit pas du tout l’indépendance énergétique de la France puisqu’il faut bien acheter l’uranium aux cinq plus gros producteurs au monde que sont le Kazakhstan, le Canada, l’Australie, le Niger et la Namibie.
Il y a un manque évident d’informations des citoyens et donc de débat démocratique sur la production énergétique dans notre pays.
Or, il y a tout de même eu de catastrophes majeures comme Tchernobyl en 1986 et Fukushima en 2011 et des incidents non négligeables en France. Nos centrales vieillissent à tel point que F. Hollande avait été obligé de promettre la fermeture de celle de Fessenheim, mais son démantèlement est si coûteux et si problématique qu’il a renoncé (c’est une habitude chez lui).
Les questions essentielles consistent d’abord à évaluer nos besoins, à réduire les gâchis énergétiques et à produire de manière à ce que notre environnement ne soit pas dégradé. Une explosion nucléaire rend inhabitables pour toujours des régions entières dans un rayon de 10 à 30 km autour du lieu de l’accident.
Il ne s’agit pas d’être catastrophiste mais comme tout citoyen, nous voulons des informations pour pouvoir débattre et décider. C’est ce à quoi nous travaillons en vous invitant le lundi 7 mars à 18 H 30 salle Dewailly avec la projection du film «À Bure, pour l’éternité.» de S. et A. Bonetti.

Lire la suite

SOUTIEN AUX ÉTUDIANTS FACE À UN NOUVEL IMPÔT QUI NE DIT PAS SON NOM

10 Février 2016 , Rédigé par Cédric Maisse

L'Aube nouvelle s'est toujours opposée au stationnement résidentiel payant que ce soit dans le quartier Sainte-Anne, à gare la Vallée ou dans la rue Jules Barni. À chaque fois, nos élus municipaux ont voté contre en s'appuyant sur des pétitions signées par les riverains.

Dans le cas présent

  • - 50 € par semaine ainsi que le dit l'UNEF Amiens pour pouvoir garer sa voiture est une mesure qui ne peut pas se justifier.

  • - Les impôts locaux doivent servir à l'entretien de la voirie et à la régulation du stationnement. Le maire veut que tout service soit rentable, cela va à l'encontre de la notion de service public.

  • - La faiblesse de l'offre en transports en commun de notre ville ne permet pas que l'on se passe d'au moins 1 voiture. À quand la gratuité des bus ?

  • - Le maire doit tenir compte du fait que le pouvoir d'achat des Amiénois, et plus particulièrement des étudiants, est amoindri par la crise.

  • - Le maire doit trouver une autre solution pour réguler le stationnement (zone bleue comme en bas de la rue Saint Fuscien, parkings relais...)

Enfin il est évident que la question du parking résidentiel payant est une fuite en avant : les automobilistes vont se garer plus loin et c'est le quartier voisin qui se retrouve avec les problèmes d'encombrement que la mairie était censée ainsi régler. La question du stationnement est au carrefour de la gestion des transports : il faut créer des parkings relais pour limiter l'entrée des voitures venues de l'espace périurbain, renforcer les lignes de bus tout en les rendant gratuits, favoriser l'usage du vélo et des modes doux. Malheureusement la droite amiénoise n'a pas plus d'imagination que le PS qui l'a précédée...

Pour l'Aube nouvelle,

Cédric MAISSE

Lire la suite