Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Encore et toujours les mensonges de la fausse gauche...

30 Décembre 2014 , Rédigé par Cédric Maisse

groupes3.jpg

Les mensonges de la fausse gauche continuent ! Là-dessus, on peut compter sur eux. Ils prétendent défendre les services publics alors qu'ils ont passé 6 ans à les détruire ou à les affaiblir en prétendant qu'ils n'avaient pas d'autre choix. Rappelons qu'ils ont privatisé la société d'économie mixte des transports amiénois, mégacité... Ils ont supprimé une tournée hebdomadaire de collecte des déchets. Ils ont systématiquement augmenté les tarifs de l'eau, des entrées à la piscine, patinoire... Il n'est pas étonnant que le PCF s'allie au PS pour les prochaines élections départementales. On se demande même pourquoi il a constitué un groupe indépendant à la mairie puisque Jacques Lessard, en tant qu'adjoint aux finances, était à la manoeuvre dans la politique d'austérité menée par la fausse gauche (dont il fait fièrement partie) entre 2008 et 2014.

Lire la suite

Agir en toute transparence pour la préparation des élections départementales

6 Décembre 2014 , Rédigé par Cédric Maisse

L'équipe de l'Aube nouvelle a renconré tour à tour des militants de Lutte Ouvrière, du Parti Ouvrier Indépendant et de Ensemble à propos des prochaines élections départementales. Nous poursuivons inlassablement nos efforts pour unir les forces qui s'opposent à la politique anti-sociale du PS dans notre région. Nous restons fidèles en cela à la dynamique que nous avions initiée lors des dernières élections municipales. Mais ces organisations nous ont répondu que la priorité n'était pas ces élections qui ont un caractère trop local. Elles préfèrent privilégier les luttes sociales immédiates. Nous avons alors répondu que cela n'excluait pas un engagement électoral, au contraire. Il faut bien mesurer l'audience de ses idées. Ensemble a pourtant tenu un discours plus nuancé mais tend à privilégier des alliances électorales circonstancielles. Cela mérite en tout cas que l'on en discute. 

Le Parti de Gauche reste, bien sûr, notre partenaire privilégié. Nous partageons avec lui le local du 303 route de Paris et nous sommes entrés dans le mouvement pour la VIème République de Jean-Luc Mélenchon. 

Mais nous souhaitons élargir au maximum notre mouvement et ne pas rester aux simples tractations entre organes politiques constitués. L'Aube nouvelle reste un journal et nous ne souhaitons pas devenir un parti politique. Il n'empêche qu'il existe une crise des organisations traditionnelles. Il se manifeste au sein de la population une forte volonté de démocratie directe. Sinon comment expliquer que nous arrivions à poursuivre notre mouvement en dehors de toute structure ? Nous ne demandons pas mieux que d'entrer dans un mouvement national mais nous souhaitons que notre démarche reste addaptée au contexte local où le PS a réussi à mettre dans son orbite le PCF, les Verts... Il ne s'agit pas de plaquer mécaniquement une stratégie nationale sur une réalité locale. Certains ne semblent pas l'avoir compris ou, au contraire, l'ont très bien saisi pour tenter d'entraver notre action. Et puis, retomber dans les tractations politiciennes les rassure alors que nous avons toujours préféré agir en toute transparence. 

Nous préférons de loin aller en direction du peuple par des porte-à-porte, des pétitions, des réunions de quartier... putôt que de nous lancer dans des démarches électoralistes qui vont nous faire perdre du temps et qui risquent encore une fois d'en rajouter dans le dénigrement de l'action politique. 

Lire la suite