Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Sur le procès de l'accident mortel de la citadelle : l'enquête doit être faite.

26 Juin 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

Des années que cela dure... Pourquoi cette lenteur ? Parce qu'il s'agit de Gilles de Robien. On n'ose pas mettre en cause un notable devenu ministre. En tout cas, la mobilisation militante a relancé l'enquête, c'est déjà cela.
 
Lire la suite

Pour la défense du personnel de l'ESIEE.

22 Juin 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

La direction de l'ESIEE refuse de faire le bilan de son activité. Le nombre d'inscriptions baisse d'année en année. Quiconque s'en inquiète dans l'école aura des ennuis ! Amiens-Métropole qui finance l'école essaie de trouver une solution avec le projet de la rattacher à L'université de Picardie Jules Verne.
 
 
 
 
 
Lire la suite

Pose de la plaque à la mémoire d'Hector Loubota

21 Juin 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

 
 
Pour voir les photos que j'ai faites pendant la cérémonie  : cliquez ici
Lire la suite

Pour une liste Front de gauche

16 Juin 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

Le PS pratique une politique d'austérité au contraire de ce que les Français espéraient. G. de Robien à la mairie puis N. Sarkozy à l'Élysée ont été chassés du pouvoir par les citoyens. Pour quels résultats ? On ne peut pas se contenter de changer les figures du pouvoir. Nous avons eu l'alternance sans l'alternative.
 
En ne se représentant pas devant les électeurs, G. Demailly a décidé de ne pas assumer la politique que nous avons dénoncée depuis 2008 :
 
  • 1) Il a encore augmenté de 2,2 % les tarifs de la cantine scolaire pour la rentrée prochaine. Les entrées à la piscine, à la maison du théâtre... connaissent des hausses égales ou supérieures à l'inflation.
  • 2) Le réseau de bus a été complètement privatisé et désorganisé pour satisfaire les appétits de profits de la multinationale Kéolis.
  • 3) Le tramway n'a pas été réalisé au profit du transfert inutile des étudiants du campus vers la citadelle.
  • 4) Le personnel municipal n'en peut plus de la politique d'austérité menée dans les services.
  • 5) La mise en autonomie des maisons de retraite aboutit à une dégradation de l'accueil des résidents surtout à Léon Burckel et à Maurice Fécan.
 
Et l'exposé de ce bilan est loin d'être complet !
 
La direction du PCF amiénois a manifestement choisi de faire liste commune avec le PS dès le 1er tour aux prochaines élections au contraire de ce qui se passe dans l'Oise ou le Nord.
 
De nombreux Amiénois se défient de ces élus « de gauche » qui parlent en assemblée CONTRE un projet néfaste du maire pour finir par voter POUR afin, pensent-ils, de garantir leur carrière. Ils nous demandent donc de constituer une vraie liste de gauche qui respecte les idéaux de progrès social défendus par les militants politiques et associatifs qui appartiennent au Front de gauche ou en sont proches.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lire la suite

Pour une plaque en mémoire d'Hector Loubota (question orale au CAM du 30-05-13)

9 Juin 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

 
Monsieur le Président,
Voilà plus de onze ans maintenant, le 22 février 2002, le jeune Hector Loubota mourait sur le chantier d’insertion de la Citadelle d’Amiens. Comme l’a prouvé l’instruction, autant les responsabilités individuelles sont difficiles à démêler, autant la responsabilité de notre collectivité est manifeste.
Selon l’expert judiciaire René Saissi, le «maître d’œuvre», la collectivité, avant tous travaux, «aurait dû établir un état de l’existant (fissuration, déformation, résistance, stabilité du sol)». Ces sondages «auraient dû mettre en exergue:
-  des risques d’éboulement de terrain ;
- des risques d’effondrement d’ouvrage»
Or, «aucun document écrit en ce sens n’est disponible». Il fait alors la liste des lacunes, ou plutôt des béances : « aucun filet de protection», «aucun suivi régulier», «aucune analyse préalable», « aucune mesure de prévention», «aucune sécurité collective», «aucune précision sur le nom des personnes chargées de la sécurité».
En onze ans, pourtant, Amiens-Métropole, maitre d’œuvre sur la citadelle, ne s’est jamais tournée vers la famille, pour un geste amical, ou pour une reconnaissance de ses erreurs. Jamais on ne mentionne l’accident.
La famille Loubota et les associations qui vous ont adressé un courrier par l’intermédiaire du journaliste F. Ruffin, vous demandent à travers ma fonction de délégué d’installer une plaque à la Citadelle en l’honneur d’Hector Loubota. Quelques lignes suffiraient «Ici est mort Hector Loubota, 19 ans, travaillant à la réfection de la Citadelle pour la construction de la future Université», cela n’implique aucune culpabilité, ne dénonce ni n’accuse personne.
 
Lire la suite

G. Demailly n'ose pas assumer son mauvais bilan.

8 Juin 2013 , Rédigé par Cédric Maisse

 

Gilles Demailly refuse de défendre son mauvais bilan devant les électeurs.

 

Le maire PS d'Amiens a décidé aujourd'hui de renoncer à assumer son mauvais bilan face aux électeurs amiénois en 2014. Cette décision est le résultat d'une prise de conscience inattendue de sa part tant il parvenait à s'aveugler sur la politique qu'il menait depuis 5 ans. Le programme qu'il a brandi pendant l'émission, il a passé son temps à faire le contraire :

  1. 1) Augmentation incessante des tarifs. G. Demailly a augmenté encore de 2,2 % les tarifs de la cantine scolaire pour la rentrée prochaine. Les entrées à la piscine, à la maison du théâtre, etc connaissent des hausses égales ou supérieures à l'inflation. Le programme affirmait qu'il fallait au contraire permettre au maximum de personnes d'utiliser ces équipements.

  2. 2) Le réseau de bus a été complètement privatisé et désorganisé pour satisfaire les appétits de profits de la multinationale Kéolis. Le programme devait renforcer les services publics et plus particulièrement les transports en commun.

  3. 3) Le tramway n'a pas été réalisé au profit du transfert inutile des étudiants du campus vers la citadelle qui est un projet qui n'a jamais été débattu dans l'équipe qui se présentait en 2008

  4. 4) Le personnel municipal n'en peut plus de la politique d'austérité menée dans les services.

  5. 5) La mise en autonomie des maisons de retraite aboutit à une dégradation de l'accueil des résidents surtout à Léon Burckel et à Maurice Fécan.

Nous souhaitons que le PCF et le Front de gauche constituent une liste autonome pour bien montrer aux Amiénois que ce bilan n'est pas le nôtre ainsi que nous l'avons montré depuis 5 ans !

 

Cédric Maisse,

président du groupe Communistes en action

Lire la suite