Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse
Lire la suite

COMMUNIQUÉ CONCERNANT LE SÉMINAIRE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE (les24, 25 et 26 août 2010)

26 Août 2010 , Rédigé par Cédric Maisse

Fabienne Debeauvais, Maria-Helena Loew et Cédric Maisse, conseillers municipaux communistes, déplorent le fait que Gilles Demailly n'ait pas souhaité les inviter aux discussions concernant l'avenir de la ville d'Amiens. Le maire d'Amiens a toujours affirmé haut et fort qu'il était un homme de dialogue en proclamant que chaque Amiénois avait le devoir de critique envers son action politique. Il faut croire que ce n'était qu'une posture politicienne...

Le refus d'inviter 3 élus communistes qui ont le mérite de lui dire les choses franchement démontre qu'il est incapable de confronter son point de vue à celui des autres comme il l'a déjà prouvé en juin dernier en évitant de rencontrer les chauffeurs de bus en grève.

 

Les documents servant de base aux discussions du séminaire montrent pourtant que les thèmes abordés sont ceux que les 3 élus communistes ont porté à la connaissance de l'opinion publique :

  • - La construction d'une 4ème piscine à l'ouest d'Amiens (voir le supplément au numéro 6 de l'Aube Nouvelle)

  • - Les tarifs d'entrée au Coliseum qui sont trop élevés par rapport aux autres piscines d'Amiens : nous nous sommes opposées à toutes les augmentations...

  • - La construction d'un centre social et culturel dans le quartier d'Elbeuf (109 personnes du quartier ont signé notre pétition réclamant sa construction en juin dernier)

Toutes ces propositions figurent dans le programme de la majorité « unie et solidaire » élue en 2008. Pourquoi refuser d'en débattre ? La créativité vient de la diversité des points de vue.

 

En réalité, Gilles Demailly n'a que 2 projets :

  • - Le transfert des étudiants à la citadelle, projet qui mériterait un débat d'envergure avec l'ensemble des Amiénois tant son coût est élevé. Il faudrait au moins les consulter par un référendum d'initiative local.

  • - Pratiquer une politique de rigueur à l'égard du personnel préjudiciable au développement des services publics.

 

D'autre part, la présidente des élus Verts a fait savoir à l'ensemble des élus de la majorité que les élus Verts rappellent qu’ils n’ont pas participé à cette prise de décision et ne souhaitent pas être associés à cette initiative.

Le secrétaire départemental du PCF, Joël Carliez, a demandé à Gilles Demailly de bien vouloir inviter les 3 élus communistes ostracisés. Sa demande n'a eu aucun effet sur l'intéressé ni sur les 5 autres membres du groupe communistes et citoyens qui ont plutôt conforté le maire dans son entêtement.

Lire la suite