Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Réforme territoriale : non à une Direction régionale de l’Agriculture au rabais à Amiens !

20 Septembre 2015 , Rédigé par Cédric Maisse

Les fonctionnaires d’Amiens n’ont rien à craindre : rien ne va changer début 2016 ! Tel est le message martelé par les ministres, dont Valls lui-même, venus à Amiens à propos des conséquences de la réforme territoriale pour la Picardie et Amiens.

Mais au-delà de cette propagande, la réalité est toute autre. Dès le 1er janvier, une quarantaine de personnes du Service général des affaires régionales (SGAR), chargé de coordonner auprès du Préfet la politique de l'État en Picardie en matière de développement économique et d'aménagement du territoire, sont appelés à quitter la région ou à se retrouver sans emploi !

A cela s’ajoute le départ progressif de tout l’encadrement de l’administration : les directeurs de la DREAL et de la DIRECCTE partent, la Préfète devrait quitter son poste en novembre. Ainsi, en quelques mois, une bonne centaine de cadres de l’administration amiénoise auront déjà quitté Amiens.

Avec eux, c’est souvent aussi une bonne partie de la connaissance des problèmes et projets picards qui part et pas à Lille, puisque nombre d’entre eux en profitent pour tourner la page et aller ailleurs que dans le Nord. Cela va donc affaiblir la position de la Picardie au sein des organes de décision lillois.

ET CELA VA S’ACCÉLÉRER. En effet, bien qu’étant l’une des deux seules directions régionales Nord-Pas-de-Calais-Picardie implantées à Amiens avec la DRJSCS, la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) d’Amiens a décidé de ne pas appliquer les instructions gouvernementales.

En effet, les consignes nationales sont que l’état-major et les chefs de service, avec l‘essentiel de leur service, soient au siège de la direction régionale. Cela sera vrai partout, sauf en Picardie ! Le directeur préfigurateur de la DRAAF d’Amiens a décidé de localiser deux de ses six services – FranceAgriMer 1 et le service statistique (SRISE) – à Lille !

En clair, nous serions la seule direction régionale de France à avoir un état-major en grande partie démantelé ! Et cela se fait avec la complicité des élus locaux, de droite comme socialistes, qui, bien qu’au courant, ne disent rien, montrant que l'action « Amiens Capitale » n’est qu’une opération politicienne.

Pourtant, la même tentative d’imposer une DRAAF au rabais a échoué en Limousin. Cette proposition a soulevé localement une telle opposition que le directeur de la DRAAF du Limousin a été renvoyé et son projet abandonné !

C’est pourquoi nous demandons, de la même façon, que le Préfet et les services du Premier ministre désavouent, comme à Limoges, la décision du directeur de la DRAAF de Picardie et confirment au contraire leur engagement à localiser tous les chefs de service, c’est-à-dire les organes de décision, et les emplois s’y rattachant, à Amiens. Il en va de la place d’Amiens et de la Picardie dans la future grande région !

Nous demandons qu’il en soit de même, bien évidemment, pour la DRJSCS Nord-Pas-de-Calais-Picardie à Amiens.

1 Ce service territorial a pour missions de connaître les marchés de l’agriculture et de la pêche et d’aider à leur régulation, en faveur des filières pour notamment renforcer leur efficacité économique. Par ailleurs, ils accompagnent les producteurs et opérateurs de ces filières.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article