Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cédric Maisse

Y aura-t-il un groupe Front de gauche au département de la Somme ?

9 Avril 2015 , Rédigé par Cédric Maisse

Le 2 avril 2015, Laurent Somon (UMP) était élu président du département de la Somme avec 26 voix, la candidate PS Zohra Darras en a obtenu 17, Patricia Wybo pour le FN 2, et Hubert de Jenlis 1 (même s'il ne se présentait pas).

Pourquoi nos deux élus du Front de gauche n'ont-ils pas voulu se présenter ? Il s'agissait ainsi de marquer sa différence avec le PS et ses supplétifs. Pourquoi avoir mêlé ses voix à celles de ceux qui soutiennent Macron, Valls, Hollande ? Certains me répondront que cela ne sert à rien, autant s'unir au reste de la gauche pour qu'elle apparaisse plus forte. Cela va évidemment à l'encontre de nos efforts pour convaincre  de ne pas nous mettre dans le même sac que le PS et que nous nous opposons vraiment à lui.

Je ne voulais pas commenter ce vote car, après tout, on savait dès la fin du premier tour que le département allait basculer à droite. Le reste n'est plus qu'une question de personnes.

Mais le vote des deux élus Front de gauche en faveur du PS annonce une suite... Vont-ils constituer un groupe avec les conseillers départementaux socialistes ? N'est-ce pas là la signification de leur vote ? Ne vont-ils pas nous expliquer qu'ils ont besoin de moyens pour exercer leur mandat et que, donc, il leur est indispensable d'appartenir à un groupe de gauche élargi ? En politique, il paraît qu'il faut être sérieux, responsable et pragmatique (c'est pourquoi notre pays est si bien dirigé).

De toute façon il y a trois possibilités :

  • - Constituer un groupe avec toute la gauche dite « rassemblée ». Cette option donnerait raison au PS et à tous ceux qui se sont alliés avec lui.Cela nous rendrait inaudibles, nous qui affirmons que c'est en proposant la diversité à gauche que l'on fait reculer l'abstention, nous qui insistons sur le refus de la politique d'austérité menée par le PS au quotidien.

  • - Constituer un groupe à cinq avec les trois élus du PCF. Ce serait quand même aller très loin... Je n'ose imaginer cette hypothèse d'un groupe avec pour membre l'exemplaire JC Renaux qui est vice-président à Amiens-Métropole aux côtés d'Alain Gest (UMP).

  • - Constituer un groupe Front de gauche avec deux élus. C'est la voie la plus claire politiquement mais qui réduit les moyens à disposition. C'est celle qui est la plus porteuse d'avenir...

Ne pas savoir laquelle de ces options va être choisie n'est guère rassurant en tout cas.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie-josée Debeauvais 18/04/2015 19:33

Il est très facile de toujours critiquer JC Rénaux sans raison valable à part avoir fait mieux que vous.çà devient lassant.ou est la politique dans votre attitude.On juge d'abord quelqu'un sur son travail,et là je pense que vous n'avez rien à dire

Maisse Cédric 18/04/2015 21:41

Son travail ? Il a voté entre 2008 et 2014 toutes les délibérations générant toujours plus d'injustices : les privatisations, les augmentations de tarifs, les cadeaux aux entreprises. Renseignez-vous et après on en reparle. En tout cas, ce blog n'est pas fiat pour recevoir des commentaires ineptes de groupie renauxphile... Si vous voulez soutenir quelqu'un qui se met au service de l'UMP, ça vous regarde, mais, de grâce laissez nous tranquilles !